Roussalka, la sirène de la poésie russe

demo

Roussalka, la sirène de la poésie russe

Poèmes consacrés à la merveilleuse sirène russe...

Roussalka

Auteur de plusieurs études littéraires, notamment sur l’œuvre d’Anna de Noailles, Ida Junker nous présente aujourd’hui une anthologie bilingue de poèmes russes. Elle a sélectionné et traduit différents chefs-d’œuvre consacrés au motif des roussalkas, depuis Alexandre Pouchkine jusqu’à Ivan Bounine, c’est-à-dire de 1800 à 1925.

Mais qui sont les roussalkas ?

Comme leurs sœurs européennes, sirènes, ondines ou nixes, les roussalkas sont des créatures mythologiques hybrides, mi-femmes, mi-poissons. Leur nom vient de Rosalia, la fête des roses chez les Romains, et leurs origines remontent à une époque antérieure à la conversion des peuples slaves au christianisme.

Dans la littérature russe, l’image de la roussalka est celle d’une femme fatale, froide et sensuelle à la fois, feignant l’amour pour donner la mort. Mais certaines visions romantiques laissent apparaître les jolies séductrices sous un jour plus humain...

Acheter le livre (9,50 €)